+33 (0) 1 42 27 47 54
Conseil création parfum

La presse anglo-saxonne au secours de la parfumerie européenne

Le prestigieux quotidien britannique « The Times », dans son édition du 6 novembre 2012, dénonce les velléités de la Commission Européenne d’interdire l’usage dans les parfums d’un certain nombre de matières premières naturelles, sous prétexte qu’elles présentent un risque éventuel de provoquer des allergies. L’exemple choisi est celui de Chanel N° 5 qui contient de la mousse de chène.

L’auteur de l’article donne la parole à Sylvie Jourdet :

L’industrie du parfum peut être dévastée. Chanel N°5 n’a jamais fait de mal à personne. C’est la fin du parfum si cela continue. Plus vous utilisez des matières premières naturelles, plus il y a des risques d’allergie. Citron, jasmin, bergamote : toutes contiennent des allergisants.

Ces informations et déclarations ont largement été reprises sur le web :

C’est comme si, pour un enfant allergique à la cacahuète dans une école, personne, dans un rayon de 20 km, ne pouvait manger un sandwich PB&J*, conclut Hilary Moss, du site The Cut.

* PB&J : Peanuts Butter and Jelly, spécialité américaine

Laisser un commentaire