+33 (0) 1 42 27 47 54
Conseil création parfum

Les senteurs du printemps

Lorsque le printemps arrive, la nature semble se réveiller peu à peu de son long sommeil d’hiver et les fleurs y répandent leurs couleurs, et leurs odeurs !

Le printemps est une saison très appréciée des parfumeurs qui s’inspirent des senteurs de toutes ces fleurs pour leurs créations.

Chez Créassence, nous travaillons beaucoup autour des fleurs. Nous sélectionnons les meilleures qualités d’essences et d’absolues du monde entier pour les intégrer dans nos créations.

La Rose

Elle est considérée comme la Reine des fleurs. La Rose est symbole de féminité et d’élégance c’est pourquoi elle est souvent considérée comme une note féminine dans les pays Occidentaux. Cependant, au Moyen Orient, elle est très prisée par les hommes. Il en existe deux variétés, toutes deux prisées par les parfumeurs. La Rose Centifolia aussi appelée Rose de Mai qui vient essentiellement de Grasse est la plus rare et cher. La Rose Damascena quant à elle vient de Turquie ou de Bulgarie.

Alors que la fleur a une odeur douce et délicate, l’huile essentielle extraite de la Rose surprend sa vivacité et sa puissance, tandis que son absolue est plus ronde et miellée. La Rose est une matière clef pour les parfumeurs qui l’ont souvent mise en avant dans leurs créations.

Pour exemple, l’eau de parfum Chloé est centré sur une rose poudrée à la fois délicate et élégante.

Elle est au cœur du parfum que nous avons créé spécifiquement pour la ville de Chartres, qui rappelle la beauté et l’élégance de cette cité.

Le Jasmin

Principalement cultivée en Inde, en Egypte et dans le sud de la France, cette petite fleur blanche symbolise l’amour et la sensualité. En Tunisie, on s’offre du Jasmin Blanc comme preuve d’amour et c’est la fleur emblématique du pays. Son absolue, à l’odeur fruitée, solaire, animale et sensuelle, est très prisée en parfumerie. Le jasmin est une matière première très luxueuse en raison de son faible rendement. En effet 7 millions de fleurs sont nécessaires pour la production d’un kilogramme d’extrait de Jasmin ce qui explique son prix très élevé.

La fleur dOranger

Récoltée principalement au Maroc et en Tunisie, cette petite fleur était particulièrement appréciée à l’époque de Louis XIV. Elle peut être extraite de plusieurs manières. Son absolue a une odeur sucrée, cireuse, orangée et animale. Son huile essentielle, que l’on appelle Néroli en référence à la princesse Nérola, a quant à elle une odeur plus verte, plus héspéridée et fraiche.

La fleur d’Oranger est entre autres sublimée dans le tout nouveau parfum Flower by Kenzo Eau de Vie créé par le célèbre Alberto Morillas.

Les parfumeurs l’apprécient notamment pour sa double personnalité à la fois innocente et sensuelle. C’est plutôt sur sa première facette apaisante et douce que nous avons travaillé Plume d’Oranger de Guêpes et Papillons

LIris 

Cultivée essentiellement au Maroc et en Italie, on extrait sa fragrance à partir du rhizome. Elle dégage une odeur poudrée, boisée, sèche de violette. Alors que les extraits de fleurs sont généralement assez couteux, celui d’iris est peut lui atteindre 50 000 €/kg.

Dans Dior Homme, le parfumeur Olivier Polge met en avant l’absolue d’Iris associée au Vétiver pour un rendu boisé, poudré et vert.

La tubéreuse

Egalement très onéreuse, cette fleur blanche capiteuse cultivée en Inde à une odeur puissamment florale et mysté Dior met cette plante à l’honneur dans son parfum Poison , associée entre autre au bois de Santal et au Patchouli.

Gérald Ghislain aimait tellement cette fleur qu’il a créé une trilogie autour d’elle pour sa marque Histoires de parfums.

LYlang Ylang

On trouve principalement cette petite fleur jaune dans à Madagascar et sur l’île de la Ré Connue pour ces vertus relaxantes et régénérantes, elle est très appréciée des parfumeurs. C’est par distillation fractionnée qu’on obtient un extrait dont le prix varie beaucoup selon les différentes fractions. Souvent associé au monoï, l’Ylang Ylang doit son succès à son odeur solaire, lactée et fruitée. On l’utilise pour donner du caractère à un parfum et fréquemment dans des fragrances exotiques et d’été.

Le parfum d’Yves Saint Laurent Cinéma Scénario d’été est un bon exemple de fragrance centrée autour de l’Ylang Ylang.

On retrouve cette magnifique fleur réchauffée de notes ambrées dans le dernier parfum tout naturel que nous avons créé pour la collection bleue d’Histoires de Parfums

 

D’autres fleurs comme le Géranium, le Magnolia, le Champaca, le Genêt …peuvent aussi être extraites.

Cependant, alors que beaucoup de fleurs dégagent une odeur puissante et délicieuse, très peu d’entre elles nous laissent l’extraire. Une grande partie des fleurs sont dites « muettes » et obligent les parfumeurs à les remplacer par des molécules de synthèse. On travaille par exemple un accord Muguet avec de l’hydroxycitronellal, la Violette avec des ionones et le Freesia avec du linalol.

Le printemps amène avec lui des effluves de notes fraîches et vertes qui ne peuvent malheureusement pas être obtenues naturellement. Les chimistes en ont donc synthétisé plusieurs dont le cis 3 hexenol, dont l’odeur rappelle le gazon fraichement coupé, et la stémone qui sent la feuille de figuier, et le triplal aux notes de tige de fleur.

Laisser un commentaire